Accueil » Actualités » Des nouvelles du centre Handri de Madagascar

Des nouvelles du centre Handri de Madagascar

À la fin de ce premier semestre, nous pouvons dire que la prise en charge, l’éducation et les démarches administratives au sein du centre Handri se sont bien déroulées. Une enfant, Hasimamy, a été hospitalisée en mois d’avril, elle a eu de la toux et des difficultés respiratoires. Elle se porte bien aujourd’hui, comme tous les autres enfants de notre Centre d’accueil. 

En ce qui concerne la situation de Madagascar, la vie devient ici chaque jour de plus en plus dure à cause de l’augmentation permanente du prix du carburant et la dépréciation monétaire de l’Ariary. On s’attend chez nous à une crise économique considérable car le pouvoir d’achat de la population diminue de façon vertigineuse. L’insécurité s’amplifie partout dans le pays depuis un certain temps, due en grande partie à l’accroissement du taux de chômage. De ce fait le nombre d’enfants abandonné est en croissance, mais au Centre Handri nous faisons bien attention à ne pas recruter trop d’enfant car l’adoption vers la France est bloquée actuellement et les enfants risqueront de rester longtemps au Centre, alors que nos moyens sont limités.

À propos des activités du centre d’accueil Handri durant ce premier semestre, 3 enfants ont été adoptés et dernièrement un petit garçon et une petite fille venaient d’arriver il y a un mois. 

Les enfants du Centre

Les enfants ci-dessus sont ceux qui ont déjà intégré le Centre en 2022 : 

  • RAMARSELY, 9 ans.
  • RASOANIAINA Hasimamy, 18 mois.
  • RASOARIMALALA Finaritra, 10 mois.
  • HAINGONIRINA Maminiaina, 9 mois.

Les nouveaux enfants arrivés au Centre

Fitahiana, un petit garçon de 3 ans, a été placé au centre d’accueil en mai dernier par le Tribunal de Première Instance.  Il a été retrouvé seul et perdu car, selon lui, ses parents l’ont abandonné dans la rue et ne sont jamais revenus. C’est un petit garçon gentil et souriant. En bonne santé.  

Julia : une petite fille placée au Centre à l’âge de trois semaines environ, abandonnée par sa mère un soir dans un quartier en ville appelé Mahamasina. Actuellement elle a 4 mois et demi et pèse 3,2 kg. Elle est en bonne santé.  

Les enfants sortis du centre

  • RAKOTOARIMANANA Jean René est parti en adoption nationale en début du mois de février.
  • FANOMEZANTSOA Anjaraniaina Christiana est partie en adoption international en Belgique en mois de mars.
  • RAVAOSOA Hasimbola est partie en adoption internationale en France en mois de mars.

Célébration de la fête nationale

Dernièrement, nous avons célébré la fête de l’indépendance de Madagascar au Centre, par un repas et la distribution de jouets lumineux, des biscuits et des bonbons. Tous les enfants ont été dotés de vêtements chauds, à cause de l’hiver, le froid s’installe à Tana, et tous rayonnaient de joie. Même les personnels ont été contents, ils ont été dotés de vêtements chauds et de la prime qui leur a permis de mener une belle fête. La nuit on regardait les feux d’artifices et les décorations lumineuses à travers la ville. Les tout-petits avaient peur et pleuraient tandis que les grands criaient de joie à chaque « boum » que fait le feu d’artifice. Le supplément d’aide financière que vous nous aviez donné était venu au bon moment, car grâce à cette aide la fête de l’indépendance au centre Handri était formidable.

« Pour conclure, nous voudrions exprimer notre gratitude et notre remerciement à tous les membres de l’Œuvre de l’Adoption : c’est grâce à votre soutien continu que nous pouvons prendre en charge les enfants, sans oublier l’augmentation de la somme de l’aide que vous nous apportez. Nous vous remercions et nous remercions également de tout cœur les donateurs de France qui ont rendu cette aide possible.

Nous croyons et espérons que votre aide continuera et durera car votre soutien est l’un des piliers du bon fonctionnement du centre d’accueil Handri. »

La directrice du centre, Ranaivoson Liantsoa